Accueil
>
Guide ETF
>
ETF : Gestion passive ou active. Quelles sont les différences ?

ETF : Gestion passive ou active. Quelles sont les différences ?

Que ce soit en gestion passive ou en gestion active, investir en ETF reste un bon choix. Lorsqu'on souhaite optimiser ses investissement il est bon d'en connaitre ses nuances ; le style de gestion en fait partie.
differences gestion active ou passive etf

Points clés

  • La gestion passive est le berceau du succès des ETF
  • Les ETF actifs tentent de battre leur indice de référence, contrairement aux passifs
  • Les ETF passifs réussissent mieux que les actifs
sommaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

EN BREF

Les ETF à gestion active partagent des caractéristiques similaires et sont structurés de la même manière que les ETF traditionnels à gestion passive. Nous sommes face à un hybride entre les ETF à gestion passive et les fonds communs de placement à gestion active ; ils sont structurés comme les premiers, mais se livrent à une gestion active comme les seconds.

Dans la majorité des cas, on investit avec les ETF dans le cadre de gestion indiciel. Mais parfois, il peut être utile d’intégrer certains ETF en gestion active.

DÉFINITION DE LA GESTION PASSIVE

La gestion passive est conçue pour imiter un indice d’actions, d’obligations ou un mélange de catégories d’actifs. Son unique objectif consiste à rendre un rendement au plus proche possible de son indice de référence.

Pour cela, les fonds passifs utilisent différentes méthodes de réplication de l’indice. Constituer un portefeuille identique à celui de l’indice suivi représente la manière la plus évidente d’en reproduire sa performance.

DÉFINITION DE LA GESTION ACTIVE

La gestion active vise à rendre une performance supérieure à celle de l’indice visé. Pour ce faire, le gérant décide d’arbitrages et s’autorise à s’écarter de l’indice, de quelques manières que ce soit, dans l’objectif d’améliorer la performance du fonds, ajustée du risque. En effet, battre en performance un indice d’obligations d’États de court terme en investissant sur des actions est à la portée de tous. Mais la performance gagnée se paie au prix d’un risque accru.

En gestion active, le gérant cherche à réaliser une sélection d’actions plus performantes que leur univers, mais aussi de les négocier à des moments plus opportuns.

ETF À GESTION PASSIVE : AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Gestion passive = attendre et profiter

Avantages

La simplicité

C’est la raison de leur succès : un ETF passif est simple à comprendre. Vous voulez investir sur le CAC 40 ? Achetez un ETF CAC 40 et le tour est joué. En pratique, vous n’avez même pas besoin d’en connaître davantage sur les ETF pour investir.

La prévisibilité

Non, un ETF ne prédit pas l’avenir. En revanche, vous savez d’avance que la performance rendue sera identique, ou presque, à l’indice suivi. Les ETF passifs permettent de construire des portefeuilles financiers structurés et diversifiés.

Les coûts

La conséquence de sa simplicité, c’est une gestion du portefeuille facilitée pour la société de gestion du fond: nul besoin d’analystes, de recherches quantitatives ou autre outil financier compliqué. Toutes ces dépenses supprimées sont répercutées sur le ratio de dépenses annuelles du fonds, et donc sur les frais de gestion payés par les investisseurs.

Inconvénients

Ils ne font pas mieux que le marché

Si vous ambitionnez de battre le marché, investir sur un ETF passif n’est pas la bonne solution. Pour tenter de surperformer le marché, deux solutions s’offrent à vous :

ETF À GESTION ACTIVE : AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

ETF en gestion active = courrir après la performance

Avantages

Ils ouvrent la possibilité de battre le marché

Pour battre le marché, vous devez gérer le portefeuille activement :

  • Sélectionner des actifs que l’on considère plus performant à l’avenir
  • Négocier ces actifs à des moments plus opportuns. C’est-à-dire en anticipant les retournements de tendance : c’est le market timing.

C’est ce que font les gérants actifs. Les ETF gérés activement représentent une excellente alternative aux fonds d’investissement qui sont eux, gérés activement de manière traditionnelle.

Inconvénients

Un risque pris plus important

La gestion active consiste à prendre des paris sur des titres en fonction de l’avis de l’équipe de gestion du fonds. Mais rien ne garantit que ces opinions se traduiront par des résultats supérieurs à ceux de l’indice de référence. Le risque constaté surpasse celui des fonds passifs. En effet, les rendements ajustés du risque, comme le ratio de Sharpe, démontrent que les fonds actifs sont généralement plus risqués. Les ETF sont peu risqués, nous parlons ici du risque de marché. Une augmentation du risque de marché doit être accompagné d’une augmentation de la performance.

Des frais de gestion plus élevés

Une gestion active nécessite des ressources supplémentaires : analystes, outils informatiques, chercheurs, etc. Ces coûts supplémentaires sont naturellement répercutés sur les frais de gestion du fonds. Toutefois, un ETF actif reste bien moins coûteux qu’un fonds commun de placement traditionnel. En pratique, les frais de gestion des ETF actifs se situent dans une fourchette de 0,2 % à 0,9 %.

Un échec à l’épreuve de la pratique

Une très grande majorité de gérants échouent à restituer une performance au moins équivalente à celle de l’indice. En pratique, les ETF passifs sont plus performants ! Selon une étude de Lyxxor, moins d’un tiers des fonds actifs ont réussi leur mission sur une période de 10 ans. Pire, selon une étude SPIVA, les fonds actifs qui ont été performants sur les dernières années ne reproduisent pas leur performance.

En conséquence, choisir le fond actif qui rendra un meilleur rendement qu’un ETF passif, ou son indice, relève davantage de la chance pour un investisseur particulier.

EXEMPLES

ETF à gestion active intéressants pour vos portefeuilles financiers :

Concentrez-vous sur vos décisions d'investissement.
Jackfund fait le reste.
Les processus d'investissement automatisés, la météo des marchés, la gestion de stratégies d'investissement et le sélecteur d'ETF vous permettent de piloter votre patrimoine financier d'une manière centralisée, performante en un rien de temps !
Participer à la bêta test - c'est gratuit !

Continuez à apprendre :