Accueil
>
Débuter en bourse
>
Une méthode simple de gestion de son patrimoine financier

Une méthode simple de gestion de son patrimoine financier

Lorsque son patrimoine financier commence à atteindre un certain niveau, se pose le problème de sa gestion. Rien de plus simple avec cette méthode... Performance et risque maîtrisé.
Base de la gestion de patrimoine financier

LES POINTS CLÉS

Cette méthode de gestion de votre patrimoine financier vous permettra de mieux gérer votre argent et de vous donner les bases de la construction de votre portefeuille financier.

  • Connaître le comportement de chaque classe d’actifs
  • Allouer à chaque classe d’actif selon votre aversion au risque
  • Allouer à chaque classe d’actif selon votre l’état des marchés financiers et de l’économie
  • Allouer à chaque classe d’actif selon votre horizon d’investissement
  • Allouer à chaque classe d’actif selon leurs performances récentes
sommaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

ANALOGIE AUX SCHÉMAS TACTIQUES DU FOOTBALL POUR LA GESTION DE SON PATRIMOINE FINANCIER

Allocations de gestion de patrimoine financier représentée comme une équipe de football

Nous essayons d’inculquer une éducation financière générale. C’est pourquoi nous tentons d’expliquer des concepts parfois complexes avec des mots simples. Quoi de mieux dans un pays de Football que d’utiliser des concepts de ce sport pour expliquer la gestion de patrimoine financier ?

Un match de football est un sport d’équipe, vous avez différents joueurs qui jouent à des positions différentes. Chaque position a son propre rôle et ensemble, ils s’efforcent de gagner le match. L’entraîneur va attribuer à chaque position, des joueurs. Il va choisir les schémas tactiques selon ses propres convictions et selon le déroulé du match.

De la même manière, votre portefeuille financier est comme un sport d’équipe. En tant que gestionnaire, vous devez affecter un montant différent de votre capital à différents types de placements et classes d’actifs.

Ensemble, ils fournissent un portefeuille équilibré qui peut fournir une protection adéquate tout en croissant.

Votre gardien de but: l’assurance

Le joueur le plus important dans une équipe de football, c’est le gardien de but ! Parce que le gardien, c’est votre dernière ligne de défense…

Dans votre portefeuille d’investissement, le «gardien de but» n’est autre que vos assurances. Cela est à considérer en fonction de la quantité de risque et/ou de responsabilité que votre assureur doit couvrir, en cas d’événements imprévus. Heureusement, en France nous avons la couverture maladie universelle, ainsi, vous avez déjà une couverture de base. Mais elle est insuffisante :

  • Couverture d’assurance essentielle
  • Hospitalisation
  • Prévoyance

Pour une couverture d’assurance adéquate, vous devriez considérer ce qui suit:

Assurance hospitalisation: pour couvrir vos frais d’hospitalisation et vous offrir les meilleurs soins. Assurez-vous de ne pas avoir à utiliser trop de vos fonds d’urgence en cas de problème de santé.
Prévoyance : vous protège en cas de maladie grave, d’invalidité permanente totale ou de décès. Ils vous fournissent un paiement forfaitaire pour combler le manque à gagner. Il s’agit de vous assurer un certain confort dans le cas où vous ne pouvez pas travailler. Vos revenus risquent d’être impacté et vous seriez dans l’obligation de prélever des sommes importantes dans votre patrimoine financier.
Combien devriez-vous dépenser en assurance?
Notre avis (qui n’engage que nous) est de ne pas dépenser plus de 2 à 7% de vos revenus sur vos primes d’assurance (selon votre situation, salarié ou indépendant).

Bien que l’assurance soit importante, vous ne devez pas y consacrer trop de dépenses. En effet, le reste de vos revenus peuvent être mieux utilisés, c’est ce que nous allons voir maintenant :

Vos défenseurs: Le Cash

Une fois que vous avez sélectionné votre gardien de but, il est temps de mettre en place votre ligne de défense.

Le Cash c’est votre défense dans votre portefeuille d’investissement.

  • Fonds d’urgence
  • Liquidités
  • Epargne bancaire

Vous devez toujours vous rappeler que le but principal de votre CASH est de satisfaire les besoins de liquidités ou d’urgence, et non pour les gains.

6 mois de vos dépenses mensuelles comme fonds d’urgence est un bon matelas de sécurité.

Afin d’obtenir des rendements légèrement supérieurs à ceux de vos comptes courants habituels, vous pouvez envisager le Livret A, le LDD, le LEP, les comptes rémunérés etc.

Votre milieu de terrain: les obligations

Le prochain groupe de joueurs de votre équipe de football est votre milieu de terrain. Un milieu de terrain peut aider à attaquer ou à défendre.

De même, les obligations peuvent jouer à la fois un rôle d’attaque et un rôle défensif dans votre portefeuille d’investissement.

Avec l’investissement obligataire vous bénéficiez de rendements plus élevés par rapport à l’épargne bancaire, mais ces rendements restent plus faibles que pour un investissement en actions. Cela dit, gardez à l’esprit que les placements obligataires ont un risque globalement inférieur aux investissements en actions.

Les obligations « IG » (acronyme de Investment Grade), sont vos milieux défensifs, ce sont des obligations émises par une entreprise ou en Etat dont la santé économique et financière est jugée sûre.
A l’inverse, d’autres obligations peuvent être plus offensives, car leur rendement théorique est plus important : c’est la prime de risque liée à une entreprise qui présente plus de risques. Il faut être prudent quand aux obligations très risquées, et y préférer les actions.

Votre attaque: Les actions

Enfin, nous arrivons aux joueurs les plus intéressants de l’équipe de football, les attaquants. C’est eux qui mettent des buts et qui permettent à votre équipe de gagner au coup de sifflet final. Vous l’avez compris… les “Buteurs” dans votre portefeuille sont les actions.

Les actions sont des titres qui vous permettent de posséder une partie d’une société. Elles représentent un droit sur une partie des actifs et des bénéfices de la société.

L’investissement en actions est en fait classé dans la catégorie d’actifs «Risque élevé et rendement élevé» de votre portefeuille.

Certes les actions représentent un risque plus important. C’est tout à fait relatif dans une approche globale, diversifiée et long terme. Dans ce cas de figure, le placement sur actions devient un excellent investissement :

Le marché action a réalisé une performance moyenne de 8% à 12% par an, sur les 20 dernières années. Nous avons pourtant vu passer 2 grandes crises économiques et boursières dans ce laps de temps.

COMBIEN DEVRIEZ-VOUS ATTRIBUER À CHAQUE CLASSES D’ACTIFS?

Allocation aggressive de gestion de patrimoine financier représenté comme une équipe de football
Agressif
Allocation défensive de gestion de patrimoine financier représenté comme une équipe de football
Conservateur

À présent, vous vous demandez probablement: » Combien devrais-je réellement allouer aux actions, aux obligations, aux liquidités ou aux assurances? «

La réponse dépend de la façon dont vous êtes agressif (ou pouvez vous permettre de l’être), ainsi que la manière dont se déroule le match.

Si vous avez de nombreuses années devant vous pour investir …

Vous êtes jeune, vous avez donc une durée d’investissement plus longue, vous pouvez utiliser un portefeuille plus agressif.

Vous pouvez investir un montant plus élevé dans des obligations ou des actions pour obtenir de meilleurs rendements si vous êtes prêt à prendre des risques (surtout à court terme) plus élevés.

Préférez des stratégies actions orientés croissance du capital. Par exemple, la stratégie Tiny Titans peut s’avérer très performante pour son patrimoine si on la laisse faire sur le long terme.

Si il vous reste moins de temps pour investir …

D’autre part, si vous allez prendre votre retraite dans quelques années, vous devriez plutôt envisager d’investir plus prudemment .

Vous pouvez placer plus d’argent dans l’épargne bancaire ou autres supports sécurisés ainsi que les obligations pour recevoir un revenu relativement plus «sûr» pendant votre phase de retraite.

Gardez toutefois une part de votre patrimoine financier sur les actions, mais pensez à réviser vos objectifs : A l’approche de la retraite, une stratégie sur action nommé « dividende aristocrates » est parfaite pour arrondir ses fins de mois sans prendre beaucoup de risques.

Selon le déroulement du match…

Que feriez-vous si votre équipe était en train de gagner largement le match ?

Eh bien, dans ce cas de figure, vous allez chercher à sécuriser le score : Réduire votre attaque et soutenir votre défense et vos milieux. Vous allez prendre une partie de vos bénéfices et les sécuriser dans des obligations et/ou du CASH.

Qu’allez vous faire si vous perdez le match depuis trop longtemps ?

Vous ferez exactement l’inverse. Une part de vos obligations et de votre CASH sera investi sur des actions dans un environnement économique dégradé (baisse des actions), voire de krach boursier. Vous allez vous engager dans une approche plus agressive. Et vous allez finir par marquer des buts !

Concentrez-vous sur vos décisions d'investissement.
Jackfund fait le reste.
Les processus d'investissement automatisés, la météo des marchés, la gestion de stratégies d'investissement et le sélecteur d'ETF vous permettent de piloter votre patrimoine financier d'une manière centralisée, performante en un rien de temps !
Participer à la bêta test - c'est gratuit !

CONCLUSION

Il est important d’avoir une vision claire de votre propre portefeuille, et de comprendre ce que vous devriez attendre de différents joueurs / classes d’actifs.
Par exemple, vous ne vous attendez pas à ce que votre gardien de but marque des buts. De même pour votre assurance. C’est le rôle des actions, et parfois des obligations.

Vous devez apprendre à vous adapter à votre situation personnelle et aux conditions économiques globales. Modifiez votre stratégie comme vous changeriez de stratégie dans un match de foot.
Développer ce processus de réflexion vous permettra de prendre du recul sur votre situation et de bien gérer votre argent et vos investissements.

Vous serez alors en mesure de créer une stratégie globale de gestion de votre patrimoine financier qui sera simple et fonctionnera au mieux selon vos propres souhaits.

Continuez à apprendre :