>
Nouveaux ETF
>
Invesco Global Clean Energy UCITS ETF

Invesco Global Clean Energy UCITS ETF

Energie nucleaire et carbonée : il est temps d'agir
ISIN :
IE00BLRB0242
sommaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Investir dans les énergies décarbonées

Alors que les ressources en énergies fossiles s’épuisent et que la lutte contre le réchauffement climatique s’impose comme un enjeu international majeur, la demande mondiale d’énergie ne cesse de croître. D’après une étude de l’Agence internationale de l’énergie (AEI), les besoins énergétiques devraient progresser de 25% d’ici 2040. Les énergies propres et renouvelables prennent progressivement  le relais et vont devenir incontournables dans les décennies à venir. 

La forte pression sur la demande mondiale d’énergie associée aux enjeux de transitions climatiques constituent une opportunité d’investissement à long terme sur l’ensemble de la chaîne de valeur des énergies propres. De nouvelles capacités de production s’avèrent nécessaires avec des fermes photovoltaïques, des parcs éoliens en mer, de nouveaux mode de transport et de stockage de l’énergie pour éviter les déperditions… L’essor que ce secteur est amené à prendre est considérable. Selon Rob Wilder, co-fondateur de WilderHill “les plus grandes économies du monde se sont désormais engagées à atteindre des objectifs de zéro carbone net” et les énergies propres représentent dorénavant “des alternatives économiquement viables aux combustibles fossiles : l’énergie solaire sera bientôt la source la moins chère de production électrique.” Il souligne également que la transition énergétique “implique une plus grande innovation, y compris dans la recherche de solution de stockage efficace de l’énergie, et que tout ceci se passe maintenant.”

Le fonds Invesco Global Clean Energy pour investir dans les énergies propres 

Invesco a lancé début mars le Global Clean Energy ETF, basé sur l’indice WilderHill New Energy Global Innovation de WilderHill. Il s’agit d’un fournisseur d’indices américain spécialisé dans les thématiques d’investissement en lien avec les énergies renouvelables et la gestion durable des océans. Invesco a proposé par le passé un précédent ETF basé sur cet indice que l’entreprise avait clôturé en 2017 faute d’encours suffisant. La décision de relancer un ETF basé sur cet indice est révélatrice de l’enthousiasme pour les solutions d’investissement en lien avec la préservation de l’environnement. 

L’indice sous-jacent sélectionne ses composants sur les marchés boursiers développés parmi des entreprises dont la capitalisation boursière est supérieure à 100 millions de dollars et qui satisfont un certain seuil de liquidité. L’indice analyse et filtre les entreprises pour identifier celles dotées de technologies innovantes dans les domaines de l’énergie propre, des énergies renouvelables, de la décarbonisation et de l’efficacité énergétique. Les secteurs éligibles comprennent l’éolien, le solaire, les biocarburants, l’hydroélectricité, l’énergie houlomotrice (les vagues), l’énergie marémotrice (les marées), la géothermie ainsi que d’autres énergies renouvelables et la conversion, le stockage et la conservation de l’énergie, l’efficacité et les matériaux liés à ces activités.  

L’indice se concentre sur les entreprises pure-player qui tirent au moins 50% de leur valeur marchande des activités liées aux énergies propres. Il peut également inclure des entreprises plus diversifiées qui tirent entre 10% et 50% de leur valeur marchande des activités liées aux énergies propres seulement si ces dernières sont considérées comme un futur leader d’un des secteurs en lien avec les énergies propres. Le nombre des conglomérats est plafonné à 20% des composants de l’indice. Une entreprise respectant ces critères sera supprimée de l’indice si son exposition aux énergies fossiles est trop significative. L’indice est rééquilibré tous les trimestres. 

Fin décembre, cet ETF investissait sur 104 entreprises avec une expositions géographique à 27,18% aux États-Unis, 11,65% sur la Chine, 8,85% sur le Canada, 6,18% sur l’Allemagne, 5,77% sur l’Espagne, 3,29% sur la Corée du Sud, 3,23% sur la Nouvelle Zélande, 3,13% sur le Royaume Uni, 3,03% sur la Suède et 2,99% sur la France. Ses composants les plus notables étaient GreenPower Motor (1,44%), Flat Glass ‘H’ (1,37%), Tilt Renewables (1,31%), Xinyi Solar (1,29%) ou encore Eos Energy Enterprises (1,27%).

Cet ETF coté à la Bourse de Londres en USD [GCLE LN] et en GBP [GCLX LN] réinvestit les dividendes et propose un ratio de frais de gestion de 0,60%.