>
Nouveaux ETF
>
L&G Hydrogen Economy UCITS ETF

L&G Hydrogen Economy UCITS ETF

Borne de recharge à hydrogène
ISIN :
IE00BMYDM794
sommaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse varius enim in eros elementum tristique. Duis cursus, mi quis viverra ornare, eros dolor interdum nulla, ut commodo diam libero vitae erat. Aenean faucibus nibh et justo cursus id rutrum lorem imperdiet. Nunc ut sem vitae risus tristique posuere.

Investir dans l’hydrogène

L’économie de l’hydrogène désigne la vision d’un avenir énergétique propre basé sur l’hydrogène dont la « combustion » est non carbonée. Cette vision envisage une utilisation généralisée de l’hydrogène comme vecteur d’énergie pour le chauffage, les véhicules ainsi que pour le stockage de l’énergie.  

D’après LGIM ce secteur est porteur pour plusieurs raisons. Les acteurs traditionnels du secteur de l’énergie sont de plus en plus vivement encouragés à basculer sur des énergies propres et durables. Par ailleurs, l’industrie de l’hydrogène est censée bénéficier d’avancées technologiques et d’une réduction des coûts de ses composants. Dans une étude de la Bank of America citée par LGIM, il est avancé qu’en 2050, le secteur de l’hydrogène pourrait générer 2500 milliards de dollars de revenus et 11000 milliards de dollars de potentiels d’infrastructure (source Bank of America, décembre 2020).

La « combustion » de l’hydrogène libère 4 fois plus d’énergie que celle de l’essence, elle est propre et son accès devrait s’avérer essentiel d’après LGIM pour réduire les émissions des industries pour lesquelles l’électricité n’est pas une source d’énergie suffisante. Son potentiel prend tout son sens dans le contexte de l’accord de Paris pour limiter le réchauffement climatique. LGIM envisage un très grand potentiel dans ce secteur à mesure que les progrès technologiques augmenteront et que les coûts de production diminueront.

Le fonds L&G Hydrogen Economy UCITS pour investir dans l’hydrogène

L’ETF L&G Hydrogen Economy UCITS a été récemment lancé par Legal & General Management (LGIM). Cet ETF basé sur l’indice Solactive Hydrogen Economy, est considéré comme le premier ETF spécialisé dans l’économie de l’hydrogène. Il permet aux investisseurs de s’exposer de façon ciblée aux entreprises activement engagées dans ce secteur.

LGIM a créé ce fonds pour offrir aux investisseurs un accès anticipé au secteur de l’hydrogène dont l’évolution est rapide. En complément des deux ETF LGIM sur les énergies propres (L&G Clean Energy UCITS ETF [RENW LN] et les batteries (L&G Battery Value-Chain UCITS ETF (BATT LN), il permet de diversifier les sources de performance du secteur de l’énergie propre et du stockage de l’énergie.

L’indice sous-jacent du fonds sélectionne un panel d’actions des marchés développés avec une capitalisation boursière supérieure à 200 millions de dollars (150 millions de dollars pour les composants actuels de l’indice) et des volumes moyens d’échanges quotidiens supérieurs à 1 million de dollars.

LGIM utilise les informations du cabinet de conseil londonien GlobalData pour identifier les entreprises impliquées dans la chaîne de valeur de l’hydrogène. On y retrouve des fabricants d’électrolyseurs, des producteurs d’hydrogène, des fabricants de piles à combustible, des fournisseurs de solutions de mobilité, des fournisseurs de composants de piles à combustible, les principales entreprises industrielles et services publics ainsi que d’autres entreprises de la chaîne logistique. Les entreprises sont sélectionnées après analyse d’informations publiques telles que leurs produits et services, leurs annonces ou déclarations annuelles, les opérations de fusions et acquisitions, les contrats ainsi que l’expertise de GlobalData en matière de veille commerciale. LGIM passe les entreprises sélectionnées au crible de son filtre « Future World Protection » qui supprime les entreprises ne respectant pas ses critères de gouvernance, de respect des droits de l’homme, et de durabilité écologique.

Chaque élément de l’indice est pondéré de manière égale, bien que certaines actions à plus faible liquidité puissent se voir attribuer des plafonds compris entre 1 % et 3 %. L’indice est rééquilibré chaque semestre et un rééquilibrage exceptionnel extraordinaire peut être opéré dans le cas où l’un des constituants dépasse un poids de 15 %.

Le 9 février, l’indice contenait 28 actions avec une exposition géographique à 41,3 % aux États-Unis, 10,9 % au Royaume-Uni, 8,3 % en Corée du Sud et 7,3 % en Allemagne. Le poids de FuelCell Energy, un fabricant et exploitant américain de centrales électriques à pile à combustible est énorme, à l’heure où nous écrivons ces lignes. L’entreprise pèse 22,7 % de l’indice, le cours de son action ayant bondi de 80 % au cours du mois dernier. Les autres composants notables de l’indice sont Plug Power (7,0 %), Bloom Energy (5,6 %), Ballard Power System (5,1 %) et ITM Power (4,6 %).

Cet ETF réinvestit les dividendes perçus et propose un ratio de frais de gestion de 0,49%.